ICAIL 2019 – Les moments qu’il ne fallait pas manquer

Vous n’étiez pas présent pour ICAIL 2019 ? Ne vous inquiétez pas tout ce qui est à savoir se trouve ici !

La conférence ICAIL 2019 sur l’intelligence artificielle et le droit organisée par le Laboratoire de cyberjustice est maintenant terminée.

Du 17 au 21 juin 2019 ses nombreux invités de renom tels que Yoshua Bengio, Bart Verheijou encore Pim Haselager, et ses sujets variés, traversant le droit, les nouvelles technologies, l’IA et leurs enjeux qui y sont liés, ont fait de la conférence ICAIL2019 un véritable succès. Partagée entre des présentations stimulantes, des démonstrations d’innovations, une remise de prix et un diner savoureux, la conférence a été haute en couleurs et pleine d’émotion !

Voici donc une compilation de ses moments les plus forts :


Lundi

Après l’arrivée de la plupart des invités, la journée de lundi fut l’objet de nombreuses discussions au sein des groupes de travail.


Mardi

La journée de Mardi fut riche, avec notamment l’ouverture officielle de la conférence du professeur Karim Benyekhlef,  les présentations intéressantes d’Hannes Westermann membre du Laboratoire, et de Yoshua Bengio, détenteur du prix Turing 2018, pour enfin se terminer avec quelques propositions d’applications liant technologies et droit.

1)“AI will undoubtedly change the place of humans inside the judiciary.”
“As professionals, we will need to rethink what our added value is and what makes us unique compared to algorithms.”
“Change is neither bad nor good, it is agnostic. But change needs to be thought of before being implemented for the greater good.”
“Whether we like it or not, AI and its various effects will weight on the delicate balances reigning in the legal world.”
« As such, both ICAIL and the ACT project are part of this multidisciplinary approach, bringing together experts from different disciplines we can find the solutions to today’s global challenges regarding AI and law. »
« Algorithms need to be more efficient at solving people’s problems while remaining inherently good, explainable and accountable. »
“It is my strong opinion that researchers from broad and various horizons have so much added value to offer to developers of AI algorithms. »
« AI is a serious matter that cannot be left only in the hands of programmers. In order to develop the best AI systems possible, we also need to gather precious insights from sociologists, psychologists, mathematicians, lawyers, ethnologists, anthropologists, ontologists, etc.”

Extrait du discours d’ouverture ICAIL2019 du directeur du Laboratoire de cyberjustice, Pr. Karim Benyekhlef, mettant en valeurs les différents enjeux et l’importante place de l’IA dans le système juridique de demain.

2) « Using Factors to Predict and Analyze Landlord-Tenant Decisions to Inscrease Access to Justice »
Hannes Westermann présente à ICAIL les travaux du Laboratoire de Cyberjustice sur le JusticeBot

3) Le Pr. Karim Benyekhlef, directeur du Laboratoire de Cyberjustice présente Yoshua Bengio, fondateur et directeur du Mila et détenteur du Prix Turing 2018.

4) Le renommé Yoshua Bengio, fondateur et directeur scientifique du MILA était présent à ICAIL2019 pour sa présentation sur le DeepLearning et l’IA

5) En fin de journée nous avons pu découvrir des propositions et démonstrations de nouvelles plateformes inédites liant nouvelles technologies et justice.


Mercredi

1) Le Président de IAAIL Bart Verheij nous a proposé la présentation riche et intéressante, « Artificial Intelligence as Law » sur les différents enjeux de l’IA dans le système juridique.

2)  En début d’après-midi a eu lieu la Rencontre Générale de IAAIL, marquée par diverses élections, décisions, hommages et émotions

3) Les participants de ICAIL2019 ont eu le plaisir d’assister à un magnifique banquet organisé par le Laboratoire de cyberjustice, où le Pr. Karim Beneykhlef a présenté Charles Morgan, principal instigateur de Responsible AI: A Global Policy Framework (ITechLaw, 2019). Il était accompagné de Bart Verheij, de Enrico Francesconi et de Floris Bex.

4) Lors du banquet de la journée de mercredi, l’ambiance était au rendez-vous !
Un diner et une remise des prix soulignant la richesse des recherches scientifiques en IA anima cette soirée.


Jeudi

1) ICAIL 2019 a débuté cette journée avec les “Papiers gagnants de COLIEE”, et une remise de prix.

2) Session 11 – Les conférenciers Marco Almada, Marius Miron, Marco Crepaldi et Fabrice Muhlenbach nous ont proposé plusieurs présentations intéressantes concernant la question « Legal & Ethical Issues of AI & Law » au Laboratoire de cyberjustice.

3) Le renommé philosophe et chercheur spécialisé dans la philosophie des sciences cognitives Pim Haselager était présent à ICAIL2019 pour sa brillante présentation « Mediated action and the risk of entrapment »


Vendredi

La conférence s’est lentement terminée avec les dernières réunions des groupes de travail de nos invités.


Merci !

ICAIL c’est aussi un espace de rencontre et de découverte avec nos partenaires dont Microsoft, Thomson Reuters, Lexum et CanLII font partis.
Un grand merci à nos partenaires pour leur soutien pour cette conférence !

1) Partenaires

Thomson Reuters

Microsoft

Lexum

2) Equipe

Tout cela n’aurait pas été possible sans vous !
Un grand merci également à toute l’équipe organisatrice de la conférence du Laboratoire de cyberjustice qui s’est donnée corps et âme pour nous proposer cette merveilleuse conférence !


Ce contenu a été mis à jour le 9 juillet 2019 à 16 h 19 min.