Chantier 11 – Protection des groupes vulnérables

Début – 2019 | Fin – 2024
Durée – 5 ans

Le développement des technologies en matière judiciaire crée le risque d’une difficulté à prendre en compte la notion de vulnérabilité des personnes étroitement liée à l’empathie humaine. Il convient ainsi d’identifier les tensions générées par ces outils parmi les populations vulnérables. Des initiatives tendant à intégrer l’éthique à l’intelligence artificielle pourraient permettre de mieux intégrer ces outils dans leur dimension culturelle.


Chercheurs

Karine gentelet

Jacquie Burkell
Salyzyn Amy F.

AMy salyzyn

Pierre-Luc Déziel

Partenaires

Universitaire

Institutionnel

Résultats de recherche d'images pour « logo department justice canada » Ministère de la justice

Professionnel

Action sociale & communautaire

Résultats de recherche d'images pour « educaloi logo »

Ce contenu a été mis à jour le 14 novembre 2019 à 16 h 21 min.